ne rendons pas l'art intelligible / la matrice est emotionnelle ou conceptuelle, et le code n'est pas mystique

 

mi* s'engage en art .

la synergie mi*, c'est une tres belle galerie d'art a paris, un shop en ligne, un studiode creation, et au final un lieu de culture et de partage

Ainsi mi* vous accueille dans son ancrage principal a Paris au 23, rue Chapon, dans la rue qui monte pour l'art, et mi* tout a la fois vous rejoint sur le net dans le monde entier, avec le non.concept.store. et mi* accompage ses artistes au long cours, a travers des résidences de créations, des montages de dossiers de partenariat avec leurs possibles mécènes et sponsors, institutions. mi* possede aussi son propre studio de creation.

le sens prend forme dans l'experience sensorielle, la forme libere le sens (mi*)

texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte

texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte

texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte